Bioarchive

Villa Pompeo Mariani (Bordighera)

Adresse

Contact: +390184265556

villa-mariani-bordighera-pompeo-mariani-1917Pompeo Mariani (1857-1927) est un peintre impressionniste important en Italie. Sa Villa était à l’origine un cottage construit en 1885 par l'architecte Charles Garnier, à la demande de la comtesse Fenshawe. C’est en 1909 que  Pompeo Mariani s’installe à Bordighera et fait édifier son atelier, l’un des rares ateliers d’artistes de cette époque encore existants en Europe. Nommé "Specola", l’atelier abritait 19 chevalets, un escalier monumental pour l’accrochage de peintures de grandes dimensions, 3 treuils pour soulever de telles œuvres, une presse pour les gravures et monotypes, des étoffes de valeur pour l’arrière-plan des portraits, une importante collection d'habits anciens (17° & 18° s), des meubles d'époque de style différent, une série de gravures japonaises et chinoises, d'armes, de photos des ateliers de ses amis peintres: Muzzioli, Tito Conti, Ferragutti Visconti Aleardo Villa etc., les caisses originales des biennales de Venise de 1907 et de 1914 avec lesquelles il avait envoyé ses œuvres et de nombreux autres objets. Soixante-dix ans après la mort de l'artiste, l’atelier était complètement vide. Suite à une longue recherche qui dura environ deux ans, avec l'aide de la Surintendance pour les Biens Architecturaux, et grâce à des photographies de l'époque, une bonne partie des objets ont été retrouvés dans les caves et les recoins de la maison. Méticuleusement reconstitué, l’atelier renferme à présent environ 1500 objets.

 
villa-mariani-bordighera-monetCLAUDE MONET & LE JARDIN MORENO
Lorsque les premiers touristes découvrent Bordighera, ils sont accueillis dans un jardin d’acclimatation de 80 hectares, le jardin Moreno, propriété d'un négociant en huiles qui rapporte des plantes de ses voyages commerciaux. La Villa Mariani est une relique de cet ancêtre des jardins exotiques de la région. Elle est située au cœur d'un parc d’une surface d’un hectare, avec des espèces très anciennes de palmiers, orangers, mandariniers, citronniers et oliviers. Palmiers nains et oliviers centenaires lui donnent une tonalité vert de gris omniprésente, animée par de petites fontaines et vasques de belle facture.
Claude Monet a réalisé ici plusieurs tableaux, dont ont été déterminés les emplacements quasiment inchangés: Jardin à Bordighera, Impressions du matin (1884), Vues de Vintimille (1884), Étude de plantes d'olivier (1884).
 
 
Pompeo Mariani BordigheraPOMPEO MARIANI
Biographie
 
La famille Mariani
Son père Martino MARIANI, 1826-1886, dirigeait en association avec Gaetano Pellegrino, l'école commerciale Mariani-Pellegrini de Monza, près de Milan. Cet institut accueillit d’importantes générations d'industriels Lombards.
 
La famille Bianchi
Sa mère Giulia BIANCHI, 1838-1914, était issue d’une famille d’artistes juifs italiens, dont son père Giosuè (1803-1875) et ses frères Gerardo et Mosé (1840-1904), un peintre paysagiste renommé en Italie qui joua un rôle majeur dans sa carrière artistique.
 
villa-mariani-pompeo-mariani-2Les années de formation
Son père le destine à la carrière bancaire et l’envoie à Milan, où il est introduit dans les cercles culturels et artistiques. Son intérêt pour la caricature lui fait perdre son travail, suite à un croquis représentant le directeur de la banque. Il rencontre alors alors le peintre Eleuterio Pagliano qui l'encourage à peindre en plein air. Dans le même temps, son oncle Mosé Bianchi intercède auprès de sa famille qui n'était pas favorable à la carrière artistique et suit dès lors attentivement sa formation. Entre 1878 et 1880, il voyage avec des amis peintres, Dell’Orto et Sallustio Fornaia, dans les Alpes et en Egypte. Ses œuvres de cette période, présentées aux expositions de Beaux Arts à Milan en 1881 et 1882 et l'année suivante à Rome et Nice (ici il est vainqueur avec une médaille d'or), sont vendues tout de suite, et marquent le début de la renommée du peintre.
 
Son œuvre
Au cours des années suivantes, Pompeo Mariani présentera ses tableaux dans pas moins de 480 expositions italiennes et étrangères, nationales et internationales de haut niveau : Biennale de Venise, Promoticri, Gênes, Florence, Turin, Milan Brera et Permanent, Munich de Bavière, Londres, Paris, Budapest, Berlin, Lugano, Lucerna, Zurich, Saint Pietroburgo, Bruxelles, Gand, Saint Louis, Montecarlo, Chicago, obtenant 11 médailles d'or avec mentions d’honneur et 9 médailles d'argent. Les paysages occupent une place importante dans son œuvre, ainsi que les sujets pittoresques et les portraits mondains, notamment à Bordighera où séjourne une bonne société cosmopolite et fortunée. Parmi ses acheteurs et ses relations, on trouve ainsi la Reine Margherita d’Italie dont la maison de Bordighera est contigüe à la sienne, Carnegie, Charlie Chaplin
 
villa-mariani-pompeo-marianiLes séjours sur la Riviera
Dès les années quatre-vingt le peintre se rend de plus en plus souvent sur la côte ligure, qu'il fréquente déjà depuis 1875. Il réalisera à Gènes et sur l’ensemble de la côte de nombreuses vues dont «Le Salut du soleil mourant» qui gagnera en 1884 le Prix Prince Umberto (l'œuvre est achetée par le Comte Edoardo Amman, avec «Gardes de nuit»). Le tableau intitulé «Petit Bateau à vapeur remorqueur» est acheté par le Ministère de l’Education Nationale et placé au Ministère des Transports et de la Navigation. Il réalise ici aussi de nombreux tableaux mondains, notamment dans les casinos de Monte Carlo et de Sanremo.
 
Bibliographie
Anna Ranzi-M.di Giovanni Madruzza, Pompeo Mariani. Catalogo ragionato (Pompeo Mariani – Catalogue raisonné), Federico Motta editore, Milan 1997 ;
Enzo Savoia-Stefano Bosi, Pompeo Mariani. Impressionista italiano (Pompeo Mariani – Impressionist Italian), Bottegantica, Milan 2014 (ISBN 978-88-88820-06-4). Catalogue de l'exposition Pompeo Mariani, impressionniste italien, Bottegantica, Milan 28 février-3 mai 2014.
 
Accès à l’œuvre (presque) complète de Pompeo Mariani : 
 

Comments are closed.