Bioarchive

3.Cultures & Agricultures

Recherches ethnobotaniques
Ill. l'une des premières représentations de palmiers dans une peinture murale funéraire égyptienne.
De la préhistoire à nos jours, les grands cycles naturels ont joué (et continuent de jouer) un rôle déterminant dans nos comportements individuels et collectifs. C’est au début du 20ème siècle que l’anthropologue James Georges Frazer allait fonder, sur cette base, l'anthropologie religieuse et la mythologie comparée. Les rituels agraires sont au cœur de son œuvre, et notamment l’archétype de la mise à mort et de la résurrection d’une divinité ou d’un simulacre incarnant le cycle cosmique de la végétation. Les recherches présentées ici visent à rendre compte des études ethnobotaniques menées dans divers régions méditerranéennes à propos de la parfumerie et de la palmiculture, qui ont mis en contact le monde arabe et la Méditerranée dès l'Antiquité, ou encore de la naissance de la floriculture. Elles traitent des plus emblématiques de ces plantes, de leurs usages rituels et festifs ainsi que des dimensions économiques, sociales et culturelles qui ont accompagné leur introduction. Conçues autour d’une riche collecte documentaire et iconographique, accompagnée de témoignages humains et matériels, elles offrent un regard surprenant et décalé sur les mutations contemporaines d’une civilisation originale et attachante : le bassin méditerranéen et le riche commerce de végétaux qui l’ont mis en contact dès l’Antiquité avec le reste du monde. Laissez vous donc tenter : les Passions Végétales ne peuvent que vous séduire…
 
SOMMAIRE
3.1 Cultures & Agri-Cultures. Le commerce des parfums remonte à l’Antiquité. Il met alors en contact le monde arabe et la Méditerranée. A partir de cette époque, les parfums vont occuper une place de premier plan dans les rituels des grandes religions. Le moyen-âge voit un tournant majeur, avec l’introduction d’un certain nombre de ces plantes dans les régions situées aux frontières de la France et de l’Italie, notamment l’introduction des agrumes par les Arabes et celle des plantes à parfums sous l’impulsion de l’industrie grassoise. Ce patrimoine horticole prestigieux, riche en savoir-faire spécialisés, agricoles, industriels, techniques et scientifiques allait céder la place, plus récemment, à la villégiature et aux jardins d’ornements.
En savoir plus: bioarchive/biblioparfums
*Fragrances d'Azur.
*Italian Riviera.
*Agrumes & Cultures.
*Floricuture & Floralies.
*Nerolium & Neroli.
 
3.2 Religions & rituels agraires. La mise à mort rituelle et la résurrection d'un "dieu", royauté éphémère ou "esprit de la végétation" est au cœur des thèses de Frazer. Elle est aussi au centre de la mystique de grandes religions comme le Bouddhisme ou le Christianisme. Ce rituel d’un grand universalisme est généralement un rituel agraire, la “mise à mort” d’une plante ou d’un masque végétal. Mais c'est aussi un rite shamanique, issu des archaïques sociétés de chasseurs où l’on cherche ainsi à s'assurer la pérennité du gibier. De la préhistoire à nos jours un même schéma semblerait donc gouverner l'histoire des religions. Nous vous proposons de retrouver la trace contemporaine de la plainte douloureuse et éternelle de l'homme confronté aux angoisses de la mort et aux mystères indicibles du divin dans les pratiques festives qui se sont conservées en marge de la liturgie. Elles nous révèlent aussi l'essence esthétique et conviviale de la fête.
En savoir plus: religions-rituels-agraires
*Les musiques de la Passion.
*Danses rituelles & mauresques.
*Saintes espèces & nourritures festives.
*Palmes & Rameaux.
 
3.3 Plantes rituelles et traditions populaires. Nous avons rassemblé ici des documents issus du folklore et des traditions populaires de trois régions voisines mais fortement différenciées, Ligurie, Provence et Piémont, au travers d’une enquête de terrain conduite pendant plusieurs années dans ces mêmes régions. Cette étude revêt ainsi une dimension anthropologique qui participe d'une réflexion sur l'évolution contemporaine des pratiques festives. Les fêtes traditionnelles se métamorphosent en effet sous nos yeux. Elles deviennent à la fois un produit touristique ou un élément du “patrimoine”, un document humain pour érudits et historiens ou l'enjeu de manifestations aux connotations "régionalistes". Dans le cadre de ce "théâtre de la mémoire", qui met en scène les rapports de la modernité et de la tradition, la fête semble tenir un rôle central. Ainsi parallèlement à l'évolution des pratiques festives assiste-t-on à une réinterprétation identitaire et réductrice de leurs significations.
En savoir plus: plantes rituelles 
*Artilleurs & Artificiers: du blé de la Sainte-Barbe aux buchers festifs.
*Cordiers & Chanvriers: feux des Brandons & danses des fileuses.
*Confiseurs & Pâtissiers: la royauté de la fève.
*Saint Jean d’Eté/Saint Jean d’Hiver: plantes solsticielles et solaires.