7.Identités professionnelles

Sociologie du travail et appartenances
 
Illustration: usine d'extraction de parfums à Grasse
Les identités professionnelles représentent une thématique de  recherches majeure en matière de sociologie du travail. Elles sont abordées ici au travers de contacts menés auprès de quelques 2000 entreprises depuis une vingtaine d’années. Ces contacts recouvrent la réalité quotidienne d’un grand nombre de métiers des plus divers. Les identités professionnelles ont été, jusqu’à l’époque de la révolution industrielle, l’un des principaux vecteurs de transmission des modèles sociaux et des sentiments d’appartenance collective. Les évolutions contemporaines de nos sociétés posent de nombreuses questions sur le devenir ce modèle de régulation sociale face à l’apparition massive de nouveaux métiers et de nouvelles organisations du travail.
 
SOMMAIRE DES PUBLICATIONS
 
7.1 Métiers et appartenances. Le métier que l’on exerce joue un rôle central dans notre vie individuelle comme dans la vie sociale en général. Il nécessite à la fois l’acquisition de compétences et de savoir-faire ainsi que la participation à un collectif. C’est cet ensemble que l’on désigne sous le terme d’identité professionnelle. Ces identités sont entrées en crise de nos jours avec la remise en cause permanente des métiers, des techniques et des parcours dans le contexte de la mondialisation. Ces évolutions ont engendré de grands bouleversements sociaux. Les recherches présentées ici concernent l’histoire des identités professionnelles dans deux secteurs emblématiques de la postmodernité, les industries de la mode et du tourisme.
 
Publication. CASTELLANA R., JAMA S., 2004. Fragrances D’azur. De l’odeur au parfum, Fragrances of the french Riviera. From aroma to perfume, Nice, Alandis, 2004, 125p. Bilingue français-anglais, Trad. MASSE L. [2me partie].  Abstract. Qu'est-il de plus mystérieux qu'un parfum et le monde qui l'entoure ? De l'antiquité au Moyen Age, courtiers et marchands abusèrent jusqu'aux naturalistes sur l'origine des matières précieuses utilisées pour la parfumerie. Les secrets d'un parfum sont en effet, comme pour un vin ou une cuisine régionale, les secrets d'un terroir et des acteurs dépositaires d'un ensemble de savoir-faire hautement spécialisés. Rose, jasmin et fleur d'oranger furent incontestablement les premiers ambassadeurs de la parfumerie. Ils ont été considérés à juste titre, depuis l'antiquité, comme des modèles d'équilibre et d'harmonie en matière de compositions parfumées. A côté de ces parfums de légende, c'est l'ensemble de la subtile palette florale du parfumeur qui est décrite ici. Les procédés de production, l'analyse des constituants d'un parfum et les techniques de sa composition sont aussi mis à contribution, au terme d'une enquête ancrée dans l’histoire d’un terroir, de ses métiers, ses pratiques et ses savoir-faire. Lien
 
Publication. CASTELLANA R., 2006. "Tourisme, ressources et développement, au travers de l'exemple de la Côte d'Azur et de l’oasis de Bordighera". [Texte révisé de la communication présentée lors du 1° Congreso Internacional Oasis y Turismo Sostenible, « La cultura del’oasis », Elche, Espagne, décembre 2006]. Abstract. Cette communication met en parallèle trois régions méditerranéennes où le tourisme moderne a vu le jour. Elle vise à comprendre les modalités qui ont donné naissance à cette institution devenue universelle et aux identités professionnelles qui ont accompagné son essor. A cette époque ces régions ont connu un destin commun mais des développements inégaux, faisant suite à leur appartenance à des pays différents. On s’est plus particulièrement attaché ici à une étude comparative du modèle urbanistique de la villégiature et à son impact sur le développement du secteur. L’approche retenue repose sur une typologie fonctionnelle, mettant en compétition tourisme, industrie et agriculture dans l’emploi des ressources, naturelles et humaines. De ce point de vue, les infrastructures requises par la villégiature climatique et par ses agréments se caractérisent avant tout par l’ampleur des aménagements mis en œuvre. Lien : Oasis et tourisme durable (listephoenix.com)
 
Bibliographie commentée. CASTELLANA R. et alii 2018. Le fascisme et l'essor de la parfumerie sur la Riviera italienne. CRP Edition. Publication en ligne. Abstract. Les recherches présentées ici traitent de l’impact de l'industrie grassoise de la parfumerie et de ses savoir-faire agricoles, industriels, techniques et scientifiques sur l’ensemble de la région frontalière. Elles abordent plus spécifiquement la métamorphose des paysages et des identités professionnelles dans ces régions, dont les plus récents ont concerné la zone italienne voisine à l'époque du fascisme et sous son impulsion. Les progrès de la chimie ont joué un rôle majeur dans cette histoire de la parfumerie moderne et de l’évolution de ses métiers. A la fin du  19ème siècle, les procédés d'extraction à l'aide de solvants volatils se généralisèrent ainsi à Grasse pour la rose, le jasmin, la jonquille, le réséda ou la tubéreuse. Ce procédé permit une transformation des matières aromatiques en une substance solide appelée concrète. Il connut aussi une grande extension en Italie, sous l'influence des industries chimiques regroupées sous la dénomination de "Federazione Nazionale Fascista degli Industriali dei Prodotti Chimici". Lien
 
Publication en cours. CASTELLANA R., 2019. Riviera française & italienne : similitudes et différences. Une histoire comparative des rivieras française et ligure. Journées d’études internationales 16 et 17 octobre 2019 Nice et Bordighera. Abstract. Sur la Côte d’Azur, deux siècles d’histoire du tourisme donnent  suffisamment de recul pour évaluer l’impact des infrastructures élaborées à cette époque sur le développement des identités professionnelles de l’ensemble du secteur. Ce colloque aborde plus particulièrement les origines de l’hôtellerie de palaces et de ses métiers. Les infrastructures concernées se caractérisent en effet par l’ampleur des aménagements mis en œuvre avec une emprise foncière considérable, installations balnéaires et sportives, villas  et  jardins,  églises  et  cimetières, casinos et clubs, ainsi que les promenades et les avenues qui desservent les nouveaux quartiers, sans oublier les innombrables commerces. Les identités professionnelles des métiers concernés allaient être fortement impactées par ces évolutions. 
 
7.2 Sociologie du travail et corporatisme. Jusqu’à l’époque de la révolution industrielle, les identités professionnelles se transmettaient de père en fils dans un cadre corporatiste. La post-modernité a inventé de nouveaux modes de transmission avec le développement massif de la scolarisation, de la formation et de l’apprentissage. Au-delà de la promotion sociale, elle a aussi généré de profondes mutations se traduisant par des licenciements et des reconversions qui ont redéfini en profondeur les économies contemporaines. La transmission des techniques et des savoir-faire est d’autant plus centrale de ce point de vue du fait de leur complexification. De nouvelles compétences accompagnent ainsi l’évolution des techniques, avec des procédures et des normes de sécurité, des remaniements organisationnels ou managériaux ou encore des évolutions du droit du travail. L’exode rural vers les villes et l’immigration de travail constituent un autre paramètre important dans ces mutations, de par leur impact en matière d’intégration et d’appartenance à une collectivité. Le corporatisme, le communautarisme, le syndicalisme et le domaine de la démocratie sociale représentent les principaux domaines de ces évolutions.
 
Publications AAVV 1991. Eau profane Eau sacrée. Catalogue de l’exposition (Draguignan, MATP). AAVV 1995. Feu profane Feu sacré. Catalogue de l’exposition (Draguignan, MATP).  Abstract. Ces recherches se sont attachées aux fondements sociologiques du concept de corporation, avec une thématique d'enquêtes et d'expositions ancrée dans le domaine des Traditions Populaires. Elles ont vu le jour grâce au soutien actif du Musée de Moyenne Provence et à la collaboration de nombreux chercheurs et universitaires. Deux importantes expositions ont eu lieu dans ce cadre, ainsi qu’une série de publications consacrées aux régions situées aux confins des grands ensembles culturels du Piémont, de Provence, de Corse et de Ligurie. Le riche corpus des traditions populaires donne un accès privilégié au domaine des métiers, des techniques et des corporations. A partir d’études de cas et de terrain, ces recherches montrent l’importance des identités professionnelles comme vecteur de la transmission des modèles sociaux et des sentiments d’appartenance collective. Lien