Bioarchive

5.2 Tourisme & Exotisme

Nos travaux concernent plus spécifiquement l'histoire du tourisme sur la Riviera italienne et sur la Côte d'Azur. Ces régions sont en effet un foyer historique majeur en matière de développement de la villégiature touristique et de ses infrastructures. Nos recherches portent sur l’impact des représentations paysagères de l’espace vécu dans l’appropriation identitaire des territoires, ainsi que sur les modalités concrètes qui accompagnent leurs évolutions jusqu’à nos jours. La dialectique ville/campagne reposait jusqu'à très récemment sur des conceptions issues des traditions bibliques, dans les pays dits 'développés', les premiers à avoir connu le phénomène de l'exode rural. Le 'mythe pastoral' oppose en effet depuis le moyen-âge la 'bonne campagne' à la 'mauvaise ville'. Avec la modernité, l’image dialogue désormais en permanence avec le paysage, au travers de la figure anthropologique de l’exotisme et de l’universalisme de ses avatars contemporains.
 
ARTICLES
 
Orientalisme & colonialisme. C'est au cours de la Renaissance, que les peintres européens inventent les premières représentations paysagères, avec des vues suggestives de paysages orientaux destinées à illustrer l'histoire biblique et les grands textes de l'Antiquité gréco-romaine. Parallèlement, l'hagiographie développe une riche imagerie des saints et des martyrs, où les plantes tiennent aussi une grande place, et qui va connaître d'importants développements dans l’ensemble du monde chrétien. La modernité développera cette imagerie orientalisante avec des connotations identitaires marquées, liées à l'histoire de la colonisation. Elle perdurera jusqu'à nos jours, dans les développements contemporains du tourisme international. Lire l’article: 2015/09/12/orientalisme/
 
Exotisme & paysages. Issues de la peinture de la Renaissance, les représentations paysagères connaissent un profond renouveau avec l’apparition des premières destinations touristiques méditerranéennes. L'imagerie qui prend forme alors signe en effet la naissance d'un véritable exotisme végétal. Elle est diffusée par les descriptions romantiques des écrivains, des poètes et des voyageurs, relayées par les œuvres raffinées des peintres et des graveurs qui illustrent ces ouvrages. Dès la fin du XIXème siècle, l'invention de la photographie permet une diffusion massive des images, plus particulièrement avec l’apparition de la carte postale. Lire l'article: 2015/09/14/paysages/
 
 Tourisme & villégiature.  Héritage de la Renaissance italienne, la tradition du jardin paysager allait connaître de profondes métamorphoses au tournant des 19° et 20° siècles, avec l'apparition des destinations touristiques méditerranéennes. Les plantes exotiques ont joué un rôle important dans ce mouvement, qui concerne désormais l’ensemble des espaces urbains. Avec 130 espèces et une trentaine de genres de palmiers, les jardins historiques d’acclimatation de la Riviera franco-italienne représentent un conservatoire patrimonial exceptionnel. Ils témoignent de l’histoire de 5 siècles d’acclimatation d’une plante qui a donné naissance aux paysages emblématiques de la villégiature touristique à une échelle désormais mondiale. Lien vers notre portail d’accès au réseau Riviera Gardens: 2018/12/rivieragardens
 
Bibliographie Sommaire
BRUNON Hervé 2006. L’essor artistique et la fabrique culturelle du paysage. In: Studiolo. Revue d'histoire de l'art de l'Académie de France à Rome, n° 4, 2006, p. 261-290. Link: http://halshs.archives-ouvertes.fr/
ROQUES Céline 2002. Petite histoire du paysage occidental. Un genre en quête de reconnaissance. Toulouse, Musée des Augustins, 13 p. Link: http://www.edu.augustins.org/
CHENET-FAUGERAS Françoise 1994. L'invention du paysage urbain. In: Romantisme, 1994, n°83. La ville et son paysage, pp. 27-38. Link: http://www.persee.fr/
 

Comments are closed.