Bioarchive

3.1 Cultures & Agricultures

Le commerce des parfums remonte à l’Antiquité. Il met alors en contact le monde arabe et la Méditerranée. A partir de cette époque, les parfums vont occuper une place de premier plan dans les rituels des grandes religions. Le moyen-âge voit un tournant majeur, avec l’introduction d’un certain nombre de ces plantes dans les régions situées aux frontières de la France et de l’Italie, notamment l’introduction des agrumes par les Arabes et celle des plantes à parfums sous l’impulsion de l’industrie grassoise. Ce patrimoine horticole prestigieux, riche en savoir-faire spécialisés, agricoles, industriels, techniques et scientifiques allait céder la place, plus récemment, à la villégiature et aux jardins d’ornements.
 
ARTICLES
 
Fragrances d'Azur. Les recherches présentées ici traitent plus particulièrement de l'industrie grassoise de la parfumerie, qui utilisa tout d'abord des productions locales, à la suite de l'artisanat du cuir qui employait déjà le lentisque et le myrte des maquis, pour leurs propriétés tannantes. Grasse se spécialisa rapidement dans l'extraction des parfums le plus délicats, ceux des fleurs, comme la rose, le jasmin et la fleur d'oranger, pour ne parler que des plus célèbres. Ces cultures du parfum connaîtront leur apogée entre le XIX° et le XX° siècles. On produisait alors quelques 2000 tonnes de fleurs d'oranger, 1000 tonnes de roses, 500 tonnes de jasmin et 300 tonnes de violettes, ainsi que des quantités moins importantes de tubéreuse, de géranium, d'héliotrope (l'immortelle), de jonquille, de réséda, d'oeillet, cassier, etc, soit près d'une trentaine d'espèces qui constituent un patrimoine naturel d'exception. Lire l'article: 2017/12/10/3-1-fragrances-dazur
 
Italian Riviera. Avec l'invention de la distillation des huiles essentielles, l'industrie de la parfumerie nécessita la production de grandes quantités de matières premières. Il faut en effet généralement plusieurs centaines de kilos de matière première pour produire quelques litres d’essence aromatique. Les agrumes jouèrent un grand rôle de ce point de vue, du fait de la forte concentration d’huiles essentielles qui les caractérisent. De par sa proximité géographique, l'orangeraie de la Riviera italienne est étroitement liée à l’histoire de la parfumerie grassoise. Lire l'article: 2018/01/16/fragrances-dazur-italian-riviera
 
Agrumes & Cultures. L’introduction des agrumes dans l’ère culturelle méditerranéenne débute dès l’Antiquité, lorsque les Juifs implantent dans ces régions la culture du cédratier (Citrus medica) à des fins rituelles. Au moyen-âge, l’arrivée d’une variété porte-greffe, le bigaradier, va poser la question de la pureté rituelle du cédratier. Les caractéristiques définissant cette pureté rituelle ont été définies au fil des siècles au travers de descriptions d’ordre morphologiques, concernant les différentes parties du fruit. Elles ont été validées récemment par la caractérisation génétique de l’ensemble du genre. Lire les articles : 2015/09/11/agrumiculture
 
Floricuture & Floralies. Les fêtes des fleurs connaissent de nos jours un grand engouement sur la Côte d'Azur française et sur la Riviera italienne. Elles commémorent la naissance d’une agriculture innovante à plusieurs points de vue, la floriculture, qui voit le jour au XIXème siècle dans ces régions. A ces fêtes modernes font écho celles plus traditionnelles liées au calendrier religieux. Elles constituent ici une véritable symphonie végétale où les églises se parent de riches compositions florales. Lire l’article : 2015/09/11/fleurs-en-fete
 
Nerolium & Neroli. Il s'agit de l’un des produits les plus prestigieux de l'industrie du parfum, l’un des composants du parfum mythique de Chanel, le N°5. Sur la côte d’Azur, les habitants de Vallauris Golfe-Juan cueillent les fleurs des orangers amers, pour en extraire une eau réputée pour ses arômes délicats, indissociables de la gastronomie locale. Lire l’article: listephoenix
 

Bibliographie sommaire
HALUK Jean Pierre 2005. Les arbres à parfums, The perfume trees. In: Bulletin de l'Académie Lorraine des Sciences 2005, 44 (1-4). Link: documents.irevues.inist.fr
FAO sd (ca 2000). Stratégie et politique agricole. La filière floriculture. République Libanaise. Ministère de l’agriculture, 18p. Link: .agriculture.gov.lb
BAUDEQUIN MAISONNEUVE Sylvie 1996. Présence des fleurs en pays grassois. In: Recherches régionales Côte d'Azur et contrées limitrophes, 1996, vol. 37, no4, pp. 87-96. Link: cg06.fr
MIEGE Jean 1977. Les cultures peuplantes en Provence orientale et Côte d'Azur. In: Norois. N°95 ter, 1977. pp. 159-177. Link: persee.fr
JEAN Casimir et alii 1937. Statistique agricole de la France. Annexe à l'enquête de 1929. In: Monographie agricole du département des Alpes Maritimes. Paris, Min. de l'Agriculture, 1937 (75-285). Link: gallica.bnf.fr
FONCIN Myriem 1916. La culture et le commerce des fleurs et primeurs sur la Côte d'Azur, de Toulon à Menton. In: Annales de Géographie. 1916, t. 25, n°136. pp. 241-262. Link: persee.fr

Comments are closed.